Aller au contenu
Environnement

Objectifs

Suivi de la flore des prairies urbaines par les gestionnaires d’espaces verts afin de calculer un indicateur de la qualité écologique des prairies en relation avec les modes de gestion associés.

Actions concrètes

Positionnement 10 carrés de 1 m² au centre d’une prairie de plus de 130m².
À l’intérieur de chaque carré, un relevé des plantes présentes est réalisé une fois par an, entre le 1 er juin et le 31 juillet

Déjà créé
En France métropolitaine

Type de projet : Sur le terrain

Période de participation : Juin, juillet

Niveau d'implication : 1 fois par an

Participez

CFB-florileges-Strasbourg
Crédits photo Gilles Lecuir
Gilles Carcassès - Chargée de mission biodiversité
Crédits photo FDLN 2016-Kogito
Quadra Florilège

Description du projet

Cet Observatoire fait partie du Réseau Vigie Nature.

La parole du chercheur

Les gestionnaires souhaitent connaître l’effet de leurs pratiques de gestion sur la qualité écologique des prairies, mais également évaluer la dynamique et l’évolution de ces milieux.  Les scientifiques se sont associés à ces questions en apportant des outils efficaces de suivi standardisé de la flore des prairies urbaines, notamment dans le Nord de la France. Florilèges – prairies urbaines a pour objectif de recueillir des données sur ces écosystèmes pendant une longue période et sur une large surface géographique.

Le gestionnaire contribue à un effort collectif de récolte de données sur la flore des prairies. Ces données permettront de calculer un indicateur de la qualité écologique des prairies en relation avec les modes de gestion associés et par là même de fournir un outil d’aide au choix des pratiques à favoriser sur le terrain.

Les témoignages des participants

La genèse du projet

Florilèges-prairies a été co-élaboré en 2014 puis lancé en 2015 par le Muséum national d’Histoire naturelle, Plante et Cité, le Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien, le Département de Seine Saint Denis et l’Agence Régionale de la Biodiversité en Ile-de-France pour améliorer les connaissances de l’effet des pratiques de gestion sur la qualité écologique des prairies, mais également de la dynamique de l’évolution de ces milieux grâce à un suivi standardisé de la flore des prairies urbaines.

4 co-responsables figurent sur les fiches contact. Jeremy Detree, du Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien est aussi un co-fondateur et peut être joint à l’adresse suivante : jeremy.detree@mnhn.fr et l’adresse de son laboratoire est : http://cbnbp.mnhn.fr/cbnbp/

 

La participation

Matériel nécessaire

Les fiches du protocole et de relevé
la Clé des prairies
Des planches de bois, des mètres de carreleur ou des piquets avec de la ficelle pour réaliser les carrés d’1 m × 1 m. En prévoir au minimum 3 pour faire trois groupes
Un décamètre pour noter les distances
Une loupe de botaniste

Les co-responsables

Anne Dozières

Anne Dozières

Directrice de Vigie-Nature

Le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)

CESCO

Anne Dozières

Laure Huguenard

Laure Huguenard

Chargée d'études scientifiques à l'Observatoire départemental de la biodiversité urbaine

Département de Seine Saint Denis

Gabrielle Martin

Gabrielle Martin

Coordinatrice observatoires gestionnaires de Vigie-Nature

MNHN-CESCO

Gabrielle Martin

Les partenaires