Aller au contenu
Patrimoine - culture - sociétés Sciences humaines et sociales

Objectifs

Approche participative en Indonésie où étudiants et membres des communautés locales travaillent ensemble sur des problématiques de conservation du patrimoine archéologique, préhistorique et culturel.

Actions concrètes

- Extraction de données scientifiques en collaboration avec les communautés locales et les institutions (musées, écoles, élus).
– Réflexions collaboratives sur la mise en place d’outils de conservation

Déjà créé
À l'international
  • Indonésie

(Sangiran, Java Central)

Type de projet : Sur le terrain

Période de participation : Au printemps, généralement en mai, dans le cadre d'un module pédagogique de terrain d'une durée de 2 à 3 semaines.

Niveau d'implication : Au cas par cas

Crédits photo Anne-Marie Sémah
Crédits photo Corentin Biets
Crédits photo Corentin Biets
Crédits photo HOH
Crédits photo HOH
Crédits photo HOH
Crédits photo HOH
Crédits photo HOH
Crédits photo HOH
Crédits photo HOH
Crédits photo HOH

Description du projet

Participants : étudiants, Pokdarwis, YGC, superviseurs (toutes les personnes recrutées).

La parole du chercheur

L’intérêt du programme pédagogique (cf. pièces jointes) est double en ce qui concerne l’objet d’étude (site préhistorique inscrit sur la liste du patrimoine mondial) : 

  • Développer le rôle des communautés relatif à la conservation (sensu lato) du site archéologique
  • Développer une approche participative de la collection de données relative autant aux objets qu’aux gisements et à leur documentation
  • Disséminer les bonnes pratiques liées à ces deux objectifs (e.g. en cas de découverte accidentelle, phénomène climatique, commerce illicite etc.)

La genèse du projet

Le projet est issu (1) du développement de la dimension de formation de la coopération franco-indonésienne en préhistoire ; (2) d’une longue pratique de recherche collaborative sur le terrain (fouilles) impliquant des membres des communautés locales ; (3) de l’expérience acquise durant le projet européen PREHsea (Managing Prehistoric Heritage in Southeast Asia, 2012–2016).

 

La participation

Formation nécessaire

Les étudiants participant au programme suivent une formation en ligne. Ils se forment aussi par l’intermédiaire des séminaires concernant les questions de préhistoire, de patrimoine, de relations avec les communautés locales ainsi que sur la question du tourisme et de la communication.

Les co-responsables

Corentin Biets

Corentin Biets

doctorant - Co-construction, analyse du programme participatif

Le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)

UMR 7194 (Muséum national d’histoire naturelle, CNRS, Université de Perpignan via Domitia) « Histoire naturelle de l’Homme préhistorique » - Equipe « PRETROP : Préhistoires tropicales »

François Sémah

François Sémah

Professeur

Le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)

UMR 7194 (Muséum national d’histoire naturelle, CNRS, Université de Perpignan via Domitia) « Histoire naturelle de l’Homme préhistorique » - Equipe « PRETROP : Préhistoires tropicales »

Les partenaires